Face à l’épidémie de coronavirus : multiplions les relations à distance !

Le gouvernement a donné la consigne d’éviter les visites aux personnes âgées isolées, elles sont même interdites dans les EHPAD. Il est essentiel de respecter ces consignes, ainsi que les mesures barrières, pour freiner au maximum la contagion et protéger le mieux possible les personnes les plus fragiles.

Les personnes âgées, qu’elles vivent en établissement ou à domicile, risquent donc de vivre un isolement profond dans cette période particulièrement anxiogène.

C’est pourquoi nous appelons à la mobilisation de tous les acteurs pour renforcer les relations avec les personnes âgées isolées tout en évitant la présence ou le contact physique. Il est tout à fait possible de maintenir le lien, ou d’entrer en relation, avec une personne isolée par des conversations téléphoniques, des échanges de courriers ou de mails, des « appels visio », etc. Multiplions les relations à distance !

Il est nécessaire tout d’abord de remplacer les contacts habituels entre les personnes déjà connues et les bénévoles par des relations à distance. Il s’agira de les maintenir ensuite régulièrement, car la durée de cette période de confinement n’est pas encore connue.

Les coopérations territoriales et les équipes citoyennes forment un réseau qui a fait la preuve de ses capacités de maillage depuis plusieurs années. Notre réseau peut renforcer les actions d’identification des situations de personnes isolées et trouver les façons d’entrer en relation avec elles à distance pour assurer une veille, en s’inspirant des dispositifs mis en place habituellement lors des épisodes de fortes chaleurs.  Il peut aussi accueillir les nouvelles volontés d’agir des citoyens ou, par exemple, de jeunes volontaires du service civique.

L’épidémie ne peut pas signer le « black-out » de la vie sociale des personnes âgées, qui sont déjà les plus frappées par l’isolement en temps normal. La qualité des relations, leur durabilité et leur nombre ne doivent pas s’arrêter à la porte de leur logement.

Les personnes âgées doivent pouvoir continuer à compter sur un entourage qui les sécurise, qui les reconnait et qui leur permet de participer à la vie sociale et citoyenne notamment en cette période d’élection locale. « Même si je ne te vois pas, tu peux compter sur moi » sera notre mot d’ordre durant les prochaines semaines.

Protéger les personnes âgées isolées de l’épidémie ne doit pas se solder par un abandon plus grand encore dans l’isolement social !

Plus d’infos ici

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *